Roland Toupet

Lors d’un voyage à Buenos Aires, la puissance et la monumentalité des paysages de la Patagonie et de la Cordillère des Andes enclenchent la réalisation d’une série de dessins traduisant une expérience de la démesure, une transcription très libre du paysage qui forme une série de sérigraphies intitulée Paysages libres et oniriques. Le ciel et la terre semblent se rejoindre dans un poudroiement de matière et d’énergie, ailleurs la cime des montagnes, l’étendue lisse d’un miroir d’eau et les nuages forment un ensemble discontinu où chaque élément du paysage semble se réfléchir dans l’autre et s’incorporer à une totalité. De ce ressenti englobant et immersif du paysage, Roland Toupet extrait aussi des formes plus abstraites qu’il consigne dans des carnets de différents formats. Usant de matières hétérogènes comme le feutre et l’encre, le collage et les compositions sur calque, et de multiples systèmes graphiques : pointillistes, tramés, hachurés, Roland Toupet y déploie un univers graphique foisonnant traversé par un intérêt évident pour les mondes biologiques, le mystère du vivant, la gestation des formes et la structuration des organismes. Ces carnets sont des échantillons, des tests de matière que l’on devine très librement conduits, mus par une exploration aléatoire et fondamentale des possibilités du geste, du matériau, du support.

Texte : Marguerite Pilven

Lire la suite

Œuvres

  • ROLAND TOUPET
    Roland Toupet

    800,00
    Ajouter au panier